1925, l’âge d’or du tramway parisien


Historail n°25

Historail n°25

Depuis décembre 2012, le réseau des trams parisiens compte 4 lignes avec 65 km, en attendant l’ouverture du T5 à l’été et du T7 fin 2013. De nouvelles lignes sont en construction ou en projet et la région devrait compter à l’horizon 2015 plus de 100 km de tramways. Ce formidable réseau qui fera de l’agglomération parisienne l’une des mieux équipées d’Europe reste néanmoins très éloigné de ce qu’a pu être le tramway avant guerre. Le véritable âge d’or, c’est 1925 quand il comptait dans l’agglomération 122 lignes qui couraient sur plus de 1110 km.

En mars 1937, le dernier tramway parisien circule sur la ligne 123/124, entre Porte-de-Saint-Cloud et Porte-de-Vincennes. Un an plus tard, c’est au tour du 112 Le-Raincy Montfermeil, la dernière ligne de banlieue de rentrer définitivement au dépôt. Mis à part les tramways de Versailles ou de Fontainebleau, l’Ile de France va rester 56 ans privée de ce mode de transports sacrifié au nom d’une prétendue modernité ou inefficacité. Orchestrée par des médias souvent mal informés, favorisée par le lobby automobile, la disparition du tramway va laisser à Paris et dans notre pays l’image d’un mode de transports obsolète condamné à plus ou moins long terme à céder la place. Sa réintroduction au début des années 80 et 90 va ainsi connaître de nombreuses difficultés avant que le public ne (re)-découvre un outil élégant, confortable et non polluant parfaitement intégré dans son environnement. Cette « ringardisation » n’a pourtant pas toujours été synonyme de tramway et quelques années avant sa disparition définitive, il était encore promis au plus bel avenir. Cet âge d’or où les dirigeants de la STCRP, (Société des Transports en Commun de la Région Parisienne), misaient encore gros sur lui, c’est 1925, moins d’une décennie après la fin du premier conflit mondial. La France se relève, le développement de la banlieue accompagne la crise du logement et l’autobus qui n’a pas 20 ans (apparu en 1906) peine encore à assurer un transport de masse comme le tramway. L’extension des lignes, la modernisation des réseaux restent largement à l’ordre du jour, avant qu’en à peine plus d’une décennie, l’ensemble soit définitivement démoli, rails arrachés, lignes électriques démontées, les voitures encore récentes envoyées pour la plupart à la casse.

Lisez la suite de ce dossier de 30 pages largement illustré dans Historail N°25 d’avril 2013


Philippe-Enrico ATTAL

Pas encore de commentaire, commentez ou donnez-nous un lien !

Répondre à “1925, l’âge d’or du tramway parisien”

(Spamcheck Enabled)


Warning: Unknown(): open(/mnt/159/sdb/c/a/transports.urbains/sessions/sess_fe12e0aba7ae254bf87a13d5c7ddde73, O_RDWR) failed: No such file or directory (2) in Unknown on line 0

Warning: Unknown(): Failed to write session data (files). Please verify that the current setting of session.save_path is correct (/mnt/159/sdb/c/a/transports.urbains/sessions) in Unknown on line 0