1934, la fin de la Petite Ceinture



Historail n°23, la Fin de le Petite-Ceinture, photo Philippe-Enrico Attal

Historail n°23, la Fin de le Petite-Ceinture, Philippe-Enrico Attal

A l’heure où RFF se penche sur l’avenir de la Petite Ceinture, de nombreuses options restent ouvertes quant à l’utilisation future de l’infrastructure. Alors que plusieurs associations proposent une reprise des circulations ferroviaires, il est intéressant de se pencher sur les conditions de la fermeture du trafic voyageur en 1934 et les échecs des tentatives de réouverture.

A l’origine, la ligne de Ceinture n’était pas destinée au trafic voyageurs. Lors de sa construction au XIXe siècle, sa mission première était d’assurer le transport des marchandises et de permettre la liaison entre les gares parisiennes établies par les grandes compagnies. Admis à contrecoeur, les voyageurs vont peu à peu s’imposer sur la ligne qui assure un service appréciable en correspondance avec omnibus et tramways. Les chiffres de fréquentation vont progressivement augmenter pour atteindre en 1900 lors l’Exposition Universelle plus de 39 millions de voyageurs. La Ceinture qui s’est adaptée pour la circonstance, dotée notamment d’une nouvelle antenne à destination du Champ-de-Mars (lieu stratégique de l’Exposition) assure le transport des voyageurs en l’absence de ce métro dont on parle depuis près de 50 ans et qui est ouvert en catimini le 19 juillet 1900. Ce chiffre impressionnant démontre qu’un service adapté, une exploitation cohérente permettent à la Ceinture bien que située en périphérie d’assurer un service complémentaire aux autres modes de transports de pénétration. Malheureusement, passé cet événement planétaire, la ligne va peu à peu décliner et sa fréquentation régulièrement diminuer. Malgré ses atouts, le dernier train voyageurs circule le 22 juillet 1934. Depuis cette date, plus aucun service régulier n’a été assuré sur la Ceinture, le bus PC prenant le relais pour les voyageurs. Seule la ligne d’Auteuil a continué son exploitation de Pont-Cardinet à la Gare d’Auteuil jusqu’à son intégration partielle en 1988 au RER C. Lire la suite…



Un emprunt pour le matériel roulant d’Ile de France


Le matériel des RER C & D sera rénové avec l'emprunt à la BEI, photo Philippe-Enrico Attal

Le matériel des RER C & D sera rénové avec l'emprunt à la BEI, photo Philippe-Enrico Attal

Le STIF, Syndicat des transports d’Ile de France s’est lancé dans une grande campagne de renouvellement de son matériel roulant. Les petits gris, les rames inox de banlieue qui frisent souvent les 40 ans de service sont peu à peu retirés du réseau, remplacés par le Francilien, les nouvelles rames automotrices déployées sur la banlieue depuis 2010. Pour financer cet effort, le STIF vient pour la première fois de contracter un emprunt de 600 millions d’euros auprès de la BEI, la Banque Européenne d’Investissement. Ces fonds vont permettre le financement des mesures d’acquisition et de modernisation déjà votées par le STIF. 172 Franciliens et 24 AGC, autorails à grande capacité en cours de livraison vont profiter de cet emprunt, de même que les RER des lignes C & D qui seront rénovés. Lire la suite…



Démolition de la Gare d’Auteuil


Le BV de la Gare d'Auteuil préservé par le chantier de démolition, photo Philippe-Enrico Attal

Le BV de la Gare d'Auteuil préservé par le chantier de démolition, photo Philippe-Enrico Attal

24 ans après la fin de l’exploitation ferroviaire de la ligne d’Auteuil, c’est au tour de la gare d’Auteuil de voir une page se tourner. L’abandon de la section Henri Martin – Auteuil Boulogne à la faveur de la mise en service de la branche ouest du RER C a conduit à la désaffection complète de l’important site de la gare d’Auteuil autrefois correspondance entre la ligne d’Auteuil et la Petite Ceinture Rive Gauche. Ses emprises qui comprenaient au plus fort de l’exploitation un dépôt vapeur et une dizaine de voies suscitent depuis quelques années les convoitises dans ce quartier cossu de la capitale. La plate-forme qui est toujours la propriété de RFF a été transformée en promenade verte tandis qu’une procédure de fermeture a été engagée en 2008 concernant la partie comprise entre Passy-La Muette et Auteuil-Boulogne. Lire la suite…



Quel tracé à l’ouest pour le RER E ?


Le RER E sera-t-il en correspondance avec la ligne C à la Porte Maillot, photo Philippe-Enrico Attal

Le RER E sera-t-il en correspondance avec la ligne C à la Porte Maillot, photo Philippe-Enrico Attal

C’est bientôt l’heure du débat pour le prolongement ouest de la ligne E du RER. Mise en service en 1999, la ligne créé une alternative au RER A saturé grâce à sa pénétrante entre la Gare Magenta près des gares du Nord et de l’Est et le quartier de Saint-Lazare. Mise en service en même temps que la ligne 14 du métro contre laquelle elle fut un temps en concurrence, la question de son prolongement au delà de Saint-Lazare revient dans l’actualité. A l’origine du projet, il était question de poursuivre en reprenant dès Saint-Lazare la branche de Saint-Nom-la-Bretêche par le biais d’un souterrain débouchant à hauteur de Pont-Cardinet. Lire la suite…



Le tram T2 bientôt parisien


Après son retour sur les maréchaux, le tramway revient à Paris par la grande porte. Celle de Versailles où la ligne qui part de La-Défense devrait arriver dès la fin de l’an prochain. Les travaux entrent dans leur phase active et déjà les premiers rails sont posés.

Une rame du T2 en retournement à Issy, photo Philippe-Enrico Attal

Une rame du T2 en retournement à Issy, photo Philippe-Enrico Attal

On avait presque fini par l’oublier, la ligne du tramway T2 n’est pas terminée. Depuis Juillet 1997, elle relie La-Défense à Issy-les-Moulineaux avec un succès certain. On frôle aujourd’hui les 80 000 voyageurs par jour. Très loin du petit train de banlieue qui l’a précédé sur le même parcours jusqu’en mai 1993. Il faut dire qu’entre temps la ligne a été totalement reconstruite, électrifiée par caténaire quand le train s’alimentait par 3e rail. Les passages à niveau ont été remplacés par des feux rouges, les quais abaissés, de nouveaux arrêts installés et un tout nouveau dépôt tramways mis en service. L’exploitation de la ligne a été transférée de la SNCF à la RATP. Le sens de circulation a été modifié pour passer de la gauche « type chemin de fer » à la droite plus apte à un véhicule routier. Autre raison de son succès, le prolongement de Puteaux à La-Défense au coeur d’un vaste ensemble multimodal où se retrouvent RER, métro, Transiliens et autobus. Une ligne totalement modernisée apte à faire face à un fort accroissement de son trafic. Les prévisions les plus optimistes étaient pourtant en deçà de la réalité quand ils parlaient de 25 000 voyageurs par jour. Devant l’affluence il a été nécessaire en 2005 d’allonger les quais afin de constituer des rames doubles de 65 m plus en rapport avec le trafic du T2. Lire la suite…




Warning: Unknown(): open(/mnt/159/sdb/c/a/transports.urbains/sessions/sess_fd8f063184ee19309976d79557bd638b, O_RDWR) failed: No such file or directory (2) in Unknown on line 0

Warning: Unknown(): Failed to write session data (files). Please verify that the current setting of session.save_path is correct (/mnt/159/sdb/c/a/transports.urbains/sessions) in Unknown on line 0